un prétexte à la rencontre...

Les bi-portraits naissent à l’automne 2003. Je commence alors à rencontrer des personnes dans leur cadre professionnel, hors du champ chorégraphique et artistique, pour leur poser la même question : en quoi se sentent-ils interprètes de leur propre métier ? Afin de rendre compte de cette rencontre, je décide d’utiliser la photographie. Le principe est très simple, nous échangeons nos tenues et nous créons deux images prises dans un même cadre. Il en résulte un double portrait en pied. Sur le premier, la personne rencontrée pose dans le contexte de son travail et dans une tenue que je lui soumets, tout le temps la même, chemise coton jaune, pantalons polyester et bottines cuir. Sur le second, dans le même cadre, je pose dans la tenue que cette personne me propose, parfois dans un uniforme marqué et représentatif du métier, parfois dans des vêtements civils.

Conception graphique et éditoriale Lou Bory